Entreprendre20ans

Créer une SAS à 20 ans : ce qu'il faut savoir

L’acronyme SAS renvoie une Société par Actions Simplifiées. Mise en place à partir de 1999, Il s’agit d’un statut juridique actuel qui s’intègre de plus en plus dans le monde des entreprises. La SAS semble de fait la forme juridique la plus usuelle, plus solliciter par des PME, des start-up ou de toutes les entreprises qui ambitionnent une évolution ou une croissance rapide. Société de capitaux et de personnes, il importe de savoir qu’on peut retrouver dans une SAS un ou plusieurs associés. A partir de certaines dispositions existantes, il est rendu possible de créer sa propre SAS à l’âge de 20 ans.

La procédure de création d’une SAS

Pour arriver à mettre sur pied une SAS conforme à la règlementation en place, il faut scrupuleusement partir de certaines conditions nécessaires à l’ouverture de celle-ci. A cet effet, il faut déjà commencer par rédiger soigneusement les statuts, qu’on va qualifier de statut sas. Les conditions de création dans ce sens imposent que les statuts de la SAS doivent être établis par écrit et visés par les différents associés fondateurs ou par leurs mandataires Si elle est considérée au même titre qu’une entreprise, une SAS est régi par des règles bien fixées, toutefois plus ou moins polyvalentes. Ainsi, lors de la création d’une telle société, selon des dispositions statutaires, les associés doivent s’accorder de manière collective sur les règles qui organiseront le fonctionnement et la vie courante de la société, notamment l’amendement des statuts par la suppression d’une clause ou alors la constitution du patrimoine. Ce n’est qu’à ce titre qu’il importe de remplir également les conditions relatives à l’évaluation du montant de notre apport, ainsi qu’aux mentions obligatoires du statut de la société.

La nécessité de choisir une SAS

La nécessité de choisir une SAS offre un large panel d’avantages aux entrepreneurs pour conduire à bon terme leurs différentes activités professionnelles. On relève entre autres l’offre d’une grande liberté, de souplesse dans la direction. Aussi, la nécessité d’une SAS permet aux associés d’être clairs sur certains domaines tels la répartition du pouvoir ou le mode de fonctionnement de la société. Si déjà les règles ou les mécanismes de fonctionnement et de constitution d’une SAS sont largement allégées, il est à noter par ailleurs que ces sociétés sont adaptées aux levées de fonds, qu’il soit des fonds d’investissements ou des fonds de business angels.

Philosophez par rapport à notre pige.

Les publications similaires de "Actu start-up"

  1. 12 Août 2019Le coin des startups de Paris18153 visites
  2. 3 Janv. 2018Commencer son entreprise chez soit : Pas cher et rapide3028 visites